mercredi 30 juin 2004

Zero

Hier, prise d'une curiosité aussi subite que brutale, j'ai décidé de me farcir les deux heures de transport françiliens requises afin de pouvoir consulter mes notes des partiels du second semestre. Et je n'ai pas été déçue : au milieu de notes somme toute très convenables, un joli zero rouge dans la colonne "HTML".
Bon, ouais, je sais que j'ai commis le truc le plus moche du monde, je plaide coupable, mais j'ai des circonstances atténuantes : mon binôme m'a laissé tombé lâchement, et celle qui l'a remplacé - pourtant ancienne élève aux Beaux-Arts - m'a pondu ce layout hideux, et a voulu mettre son nez dans ce qui ne la concernait pas, à savoir la conception du site, bref, j'ai réalisé ce truc qui est une honte absolue, mon bâtard caché, une erreur que je ne voulais pas dévoiler au grand jour.
Mais merde quoi, le bidule est très correct. J'ai rempli la paperasse. J'ai rendu en retard, mais c'est parce que ma binôme n'avait pas fini la charte graphique - enfin, pour ce que j'en sais, elle ne l'a peut-être jamais rendu, vu qu'elle a laissé tomber la formation peu après - et de toutes façons la moitié du groupe de TD a rendu en retard. Je méritais probablement même pas la moyenne, c'est vrai, mais pas un zero !
L'affaire n'a pas grande conséquence. Contre toute attente, j'ai validé mon année, malgré la note infamante, et mon admission en Master n'est pas remise en cause. Mais quand même. Pour le principe. Je gueule.

ParisCinéma

Pour les Panamiens que ça interesse, y a Spinal Tap à l'entrepôt, cet après-midi à 18h10.
Et pour ceux qui voudraient y aller mais là aujourd'hui c'est pas possible, ça repasse le mercredi 7 juillet à 20h10 et le samedi 10 à 18h10. Si avec ça, vous ne parvenez pas à le voir...

A noter que passeront aussi là-bas d'ici le 13 juillet Pink Floyd: Live at Pompeii, Quatre garçons dans le vent, Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, et Velvet Goldmine (que je ne pourrais pas aller voir, humpf)...

Plus d'infos, plus de films sur le site de ParisCinéma.
Via mes moires & Xeteras.

mardi 29 juin 2004

Un peu de mode

Grâce à ma bible sur ces sujets qui passionnent tant de femmes - aka le magazine 20ans - j'ai appris une excellente nouvelle : cet été, la mode est au n'importe quoi. Je vais enfin pouvoir rentabiliser la possession acharnée (j'ai eu beau faire, je n'ai pas encore réussi à m'en séparer) de cette valise de fripes, et mettre cette jupe bleu moche qui ne va avec rien, en déclarant aux facheux "Nan, mais de toutes façons, tu comprends rien à la mode, toi". Bonheur.
Cependant, tout n'est pas rose non plus, et il faut compter avec le retour de cette erreur esthétique qu'est le "top" asymétrique avec bretelle de soutien-gorge en plastique transparent. Il y en a partout, je suis au bord de la syncope. Dieu merci, ledit t-shirt s'allonge jusqu'aux hanches, aussi nous n'aurons pas EN PLUS à subir la vision du pneu qui leur enserre la taille.

lundi 28 juin 2004

Synesthésie MSNienne


cramoisi dit :
clairement
Naque dit :
Pourquoi tu parles en vert ?
cramoisi dit :
ben je comprends pas pourquoi je parle en vert
cramoisi dit :
d'habitude je parle en quoi ?

mercredi 23 juin 2004

Zaglabor astragard

J'ai l'impression qu'on me prend pour une conne. Et le grand drame, c'est que ça n'est pas le cas. Si encore on se foutait clairement de ma gueule, je pourrais envisager des représailles sanglantes (et jouissives), mais non ! Il s'agit de gens qui - pour autant que je le sache - m'apprécient, me respectent et m'estiment, mais qui n'accordent pas la même importance aux mêmes choses que moi. Ou bien des gens avec leurs incohérences et leurs paradoxes. Des gens dont j'attends finalement trop. Alors je ne dis rien, et quand ça devient trop dur de sourire, je laisse mes molaires crisser contre leurs vis-à-vis, en essayant d'oublier que je ferais volontiers sauter quelques rotules.

- C'est chouette, tu souris !
- (Non, c'est un rictus. Si je ne le tiens pas, je vais me mettre à hurler.)

samedi 12 juin 2004

Vulgarisation scientifique

Afin d'occuper sainement mes mornes journées de vacances, j'ai décidé de procéder à la traduction, dans un langage accessible à tous, du livre que je suis en train de lire, à savoir "Le Pendule de Foucault", d'Umberto Eco.

c alor ke jvi l pendule
la sfere, mobil a l éxtremiT d1 lon fil, fixé a la voute du <3, decrivé c ample ossillation avc 1 isokrone majste. Jsavai – ms kikonke oré du sen rendre konte ss le charme de 7 pésible respiration :) - ke la periode étai réglé par la relatoin entr la racne² de la lgr du fil et ce nb pi ki irassionel au espri sublunères lol, par divine rézon li necessèreman la ciconferance au dimaètre de ts les cercle possible – si bi1 ke le tps de l’erance de 7 sfere d1 pole a lautre étai l’effé d’1 mistérieuz conspiration entr les plu intemporel des mesures, l’uniT du pt de suspantion, la dualiT d 1 dimansion abstrète, la nature tairnère de pi, le tetragone secré de la raconie, la perfekssion du cercle

lundi 7 juin 2004

Parlez-en à vos amis et à votre famille

Après plusieurs mois de promesses et deux jours de travail intensif, il est de retour, le Magicien d'Oz.
Histoire d'avoir un truc un petit peu plein, j'ai tout rentré à la main dans la base de données, et c'était vraiment la merde, aussi je me suis permis de faire sauter les bannières des blogs inactifs depuis plus de 4 mois et/ou n'ayant pas de bannières en 88 par 31 pixels. Bon, okay, pas tous, j'ai fait des exceptions quand je jugeais que les weblogs en question étaient des incontournables, ou quand la bannière qu'avait fait notwist était encore d'actualité et que donc j'avais pas à me faire chier à en faire une moi-même.
Si vous avez été retiré de cette liste et que vous jugez que c'est profondèment injuste et dégueulasse, vous n'avez qu'à y remédier ici. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.

vendredi 4 juin 2004

Avis

Je décroche des murs pour vous des affiches d'Hervé Villard.
Je vous retrouve n'importe quel blog avec le minimum d'information.
Je vous redonne le moral pour réviser vos exams en vous faisant des fanarts.

Vraiment, je devrais être déclarée d'utilité publique.

jeudi 3 juin 2004

Question existentielle

J'ai encore scotché quinze bonnes minutes sur la chose ce matin, aussi ai-je décidé que, cette fois, j'allais en avoir le coeur net : maintenant, je sais comment se font les rayures sur le dentifrice.

Warning: mysql_query(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 170

Warning: mysql_error(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 227

Warning: mysql_errno(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 228