mardi 24 août 2004

Copier/coller

Tiens, je l'ai eu aussi cet orage. De longues minutes à attendre qu'il s'arrête, des putain je vais louper mon train, je me précipite sous la pluie, le trottoir est cerné, je saute dans la flaque, tant pis, c'est la mousson, le déluge, j'arrive en catastrophe à la station de métro pour constater qu'elle commence à être inondée. Un mec fait passer les gens sur son skate, j'ai pas confiance avec mes 15 kilos de sacs, je piètine dans la flotte, tourniquet coincé, j'escalade, l'eau dévale les escaliers, j'en ai toujours jusqu'aux chevilles, un homme essaye de la chasser avec un balai. Je me jette dans la rame, trempée, encore 4h30 avant de pouvoir me sécher et me changer, bonheur. Ca commence bien.

En commentaire chez Lara, pour ce post.
Parfois, je me plante, et je blogue chez les autres. Ou alors, c'est du recyclage ehonté.

jeudi 19 août 2004

Vintetroizans

Aujourd'hui c'est mon anniversaire, et comme je suis bassement matérialiste, je veux une jupe noire et des collants rouges pour aller avec, un trou dans ma langue pour faire râler ma mère, un percolateur pour réussir enfin mon capuccino, un graveur DVD pour faire des bakups de feignasse, une nouvelle cédéthèque parce que la mienne est désespérante, un appart' à moi où je puisse décorer les murs.

Et mon prénom sur Pando parce que j'ai de la suite dans les idées.

Mais bon, si vous y tenez vraiment, la paix une armistice dans le monde, ça me conviendrait aussi.

lundi 16 août 2004

La vie est beau

Toutes les semaines, je regarde Mon Sitcom, parce que c'est la vie comme à la télé, avec du rose partout, mais sans les rires enregistrés.

dimanche 15 août 2004

Le temps de la cerise

Pour ceux que mes démélés avec la SNCF auraient interessés, je viens pour la 4è fois depuis le début de cette année de me retrouver coincée dans un train pour une durée supérieure à deux heures. Si l'on considère le fait que je ne suis pas constamment sur les rails, mais au contraire que je fais grand maximum mon double A/R - pour des destinations plus ou moins variées mais éloignées de moins de trois heures de la capitale - par mois, on peut se dire que statistiquement, ça fait lourd. Je dois être atteinte d'une sorte de poisse ferroviaire.

mercredi 11 août 2004

Foyer doux foyer

J'ai des côtés assez lamentablement casaniers, qui font que pour des raisons de survie, j'ai besoin de savoir - au minimum dans quelle ville - où je vais dormir le soir. A fortiori, donc, si rejoindre l'endroit implique de prendre un train, et donc de préparer un sac, ou pire, une valise. En outre, il faut que je sois absolument certaine que je ne dérangerais pas, ce qui fait que je dois poser la question aux personnes concernées à peu près dix milliards de fois, jusqu'a lobotomie complète, ou jusqu'à ce que je sois pleinement rassurée. Si ces conditions ne sont pas respectées, je plonge dans un état d'angoisse semi-latent, dont l'apparition peut inquièter mon entourage. Ou bien, je me transforme en gremlin.

dimanche 8 août 2004

Observations cinématographiques

- "Cause toujours" est un film où il ne se passe rien. A un moment, on croit que si, mais en fait, non.
- Ce que j'aime, avec les comédies américaines, c'est que la vie y paraît aussi simple qu'elle devrait l'être.

Warning: mysql_query(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 170

Warning: mysql_error(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 227

Warning: mysql_errno(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 228