Foyer doux foyer

J'ai des côtés assez lamentablement casaniers, qui font que pour des raisons de survie, j'ai besoin de savoir - au minimum dans quelle ville - où je vais dormir le soir. A fortiori, donc, si rejoindre l'endroit implique de prendre un train, et donc de préparer un sac, ou pire, une valise. En outre, il faut que je sois absolument certaine que je ne dérangerais pas, ce qui fait que je dois poser la question aux personnes concernées à peu près dix milliards de fois, jusqu'a lobotomie complète, ou jusqu'à ce que je sois pleinement rassurée. Si ces conditions ne sont pas respectées, je plonge dans un état d'angoisse semi-latent, dont l'apparition peut inquièter mon entourage. Ou bien, je me transforme en gremlin.

Trackbacks

Aucun trackback pour le moment.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

mercredi 11 août 2004 à 10:11, par Lester Burnham :: #

Chere Nacara, je ne voudrais pas jouer au psy de base, mais a 22 ans avoir aussi peur du monde exterieur c'est pathetique. Arrete de regarder la tele, sort a l'air libre ! Trouve toi un mec ou une fille qui te bouges de ton trou, cette foutu planete est dingue mais y'a des tas de choses a faire qui te rendront forcement plus heureuse ...

Allez dehors et en plus y fait beau !

Lester

mercredi 11 août 2004 à 10:58, par Nacara :: #

1) J'ai pas la TV
2) Mes amours vont très bien, un peu trop bien même aux dires de certains.
3) J'ai tellement été occupée en juillet que j'ai pas eu le temps de me poser.

A part ça, ma vie est nulle, vide et pathétique oui.
Je vais songer à aller en boîte.

mercredi 11 août 2004 à 11:51, par Bap* :: #

Le commentaire de Lester déchire tout... mort de lol
P'tain Nacara, achète toi une vie ! ;)

mercredi 11 août 2004 à 13:05, par Lil :: #

tu es casanière chez les autres ? pas mal comme concept, je connaissais pas.
ensuite tes amours vont bien mais ta vie est nulle. ok, j'vais arrêter là ce blog j'ai mal au crane.

mercredi 11 août 2004 à 14:37, par JP :: #

Les smileys, ca manque de finesse, mais quand naque s'en passe, elle est encore plus mal comprise. Dilemne, n'est-il pas?

mercredi 11 août 2004 à 15:31, par Nacara :: #

JP > Ben j'espèrais vaguement que la référence au gremlin ferait office de smiley, mais apparement, c'est encore trop subtil.

mercredi 11 août 2004 à 16:09, par guide du routard(e) :: #

trucs essentiels , n'emporter que le minimum vital et un ou deux bibelots pour conjurer le mauvais sort quand la route est longue et tres imprevisible, ha et bien sur ne jamais esperer arriver a une heure precise dans un endroit precis. Aprecier le dur confort du sol et le contact de la pluie,ne pas angoisser la nuit tout seul au milieu de nul part, oublier les douches, les petits dejeuner etc, marcher vite mais legerement et enfin ne pas s'enticher d'un compagnon(e) de voyage qu'on aprecie pas, apres ça enjoy it et oublie le billet de retour c'est un lourd fardeau...!

mercredi 11 août 2004 à 16:13, par an.archi :: #

La subtilité, on la comprend surtout quand on s'en donne la peine...
Spa grave. :o)

mercredi 11 août 2004 à 17:53, par Iok :: #

Tant que tu sais où se trouve ta serviette, pas de panique à avoir...

mercredi 11 août 2004 à 18:34, par Oni :: #

Non c'était drôle tout de même. J'ai trouvé cela ma foi fort amusant. Zon pas d'humour les gens... Rhalala

mercredi 11 août 2004 à 20:09, par juliet" :: #

même avant minuit ?

jeudi 12 août 2004 à 02:25, par neuro :: #

Rhalala Naque, t'es trop pas credible en Gremlin:

- tu pourrais plus sortir sous peine de te faire mouiller par un cretin bourré qui renverse sa biere sur tes affaires (note au crétin bourré: je t'aime).

- t'es pas assez poilue pour faire un Gizmo credible

- si tu devais arrêter de bouffer (et surtout de boire) après minuit, tu serais mal barrée.

jeudi 12 août 2004 à 03:51, par Jer :: #

Naque en Gremlins... ça meriterait une photo ça, non ? ou une illustration, de la main de l'auteur ?

jeudi 12 août 2004 à 10:32, par Corsac :: #

pis tu pourrais prevenir aussi

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.