dimanche 12 novembre 2006

I'm the man of a thousand faces

A little piece of me in every part I take
I hold the tape for a thousand races
A different point of view in every speech I make

Marillion - Man of a Thousand Faces



Marillion, ça vous arracherait des larmes quand le moral est au top, mais si vous persistez et voulez signer, sachez que vous pouvez recevoir un CD de découverte gratuit en échange d'un petit mail (et de quelques informations semi-confidentielles). A part ça, j'aurais envie de vous dire que Vienne en veste de mi-saison c'est du suicide, que les tickets d'or ne se trouvent pas dans les paquets de Kit-Kat White, que j'ai pris un million de photos moisies sur mon Ericsson un virgule trois megapixels et que vous les verrez peut-être un jour ici si je me bouge, que je soupconne Aieia d'avoir découvert la réponse à la question sur la vie, l'univers et le reste, mais de refuser de me la dévoiler - et de me narguer avec son petit nez violet. Aussi, je fantasme sur la DS lite rose qui ressemble à un gros marshmallow, mais je serai forte. Oui, je serai forte.

A lire, Amphigouri et Oxymoron (via).
J'ajouterais Coquecigrue.

Edit : Et soudain, c'est le drame. Naque et MamanDeNaque découvrent Heroes et n'arrivent plus à décider d'aller dormir - sans compter le renchérissement dans le, hem doux euphémisme, virage tragique, qui n'aide pas, pour ma part. Pas merci à frouny, Saki et toute la clique...

mercredi 8 novembre 2006

Révolte urbaine


mercredi 1 novembre 2006

Lost and found

Je me lève à l'heure où Judith s'endort, les yeux tellement dans le brouillard que j'en oublie la barette papillon qui fera le vol avec moi. Dans le métro vide, je me ronge les ongles, j'angoisse. Je l'ai déjà dit plusieurs fois la semaine passée, et souvent on m'a répondu : "Oh oui, moi aussi, j'ai peur en avion". Mais je n'ai pas peur EN avion, j'ai peur de PRENDRE l'avion.

Where is terminal one gate number twenty seven ? Which bus goes to the airport ?

Les questions se bousculent : Quel bus prendre, où descendre, comment ça se passe, est-ce que je peux prendre mon sac en bagage à main, s'il est en soute, va-t-il tout seul jusqu'à l'autre avion, à la correspondance - avec ses petits pieds, par exemple ? A Denfert-Rochereau, je soupire, soulagée, c'est tout indiqué, ça parait simple. Je descend à Antony, monte dans l'Orlyval, plus légère de sept euros et des poussières. Nouveau stress, à quel terminal dois-je me rendre ? Il est six heure quarante-cinq, j'ai dormi moins de trois heures, j'erre, hagarde, dans le terminal Ouest, mais mon avion est au terminal Sud.

Where is the check-in desk ? Where is the check-in desk ? Excuse me !

Bon an, mal an, je réussis à envoyer mon minuscule sac en soute - soumis à la punition de la cale pour avoir contenu une malheureuse pince à épiler, je m'interroge sur les supplices qu'on pourrait effectuer avec un tel objet qui n'auraient pas leur équivalent manuel - je trouve ma porte d'embarquement, je monte dans un coucou peu engageant, la trouille qui m'avait oublié jusque là s'abat sur moi, je me rassure : j'ai pris plus de cinquante fois l'ascenseur cette année et je n'y suis pas restée, je ne vais pas mourir dans un malheureux crash d'avion. De toute façon, ma réelle angoisse est tout autre : mon vieil anglais rouillé va-t-il suffire pour réussir mon changement à Düsseldorf ? Le single de Exchpoptrue me vrille la tête.

Please do you have your boarding card ?

J'ai 25 ans, je ne suis pas montée dans un avion depuis ma majorité, je n'ai jamais volé seule. Là, tout de suite, j'aimerais vraiment qu'on me glisse une foutue carte "enfant non accompagné" autour du cou.

Warning: mysql_query(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 170

Warning: mysql_error(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 227

Warning: mysql_errno(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 228