mercredi 31 janvier 2007

QOTD

D'accord, mais Typo3, c'est sous licence Open GL ?

Cinq trucs blah blah

Ca fait un moment que ça traîne, et je manque d'inspiration, mais tant pis, et puis il est important de bien raconter des conneries pour compenser le post précédent :

- Sur le plan administratif et matériel, j'ai une chance insolente, et je suis capable de trouver un appartement en moins de deux semaines (testé trois fois dont deux en septembre, pas encore infirmé) et un stage en un coup de fil. Pourvu que ça dure, c'est ce qui me sauve de la procrastination létale.
- Judith m'a fait remarquer récemment que j'ai la vilaine habitude de me mettre à raconter ma vie dans les plus petits détails quand je ne sais pas quoi dire - ça arrive pas souvent, mais régulièrement - du style le nombre de frites dans l'assiette ce midi tuwoua. Le meilleur dans l'histoire, c'est que je raconte tellement bien que j'arrive tout de même à interesser mes interlocuteurs (ça, ou tous mes potes et connaissances sont ultra-polis).
- Pour reprendre une des révélations de Michel, moi c'est pas les mains que j'aime pas avoir poisseuses, c'est le visage. Ca parait moins chiant à vivre au quotidien (ça l'est vraiment moins, en fait, okay) mais les gens avec qui je suis sortie ont rarement été ravis de me voir m'essuyer la bouche après un bisou un peu, disons, passionné.
- Je l'avais promis, c'est l'heure de l'explication glamour : en septembre dernier, j'ai attrapé la gale en faisant l'inventaire du linge sale durant mon stage en maison de retraite. Ca vous parait pas ragoutant ? En réalité, c'est pire.
- Je suis hyper près de mes sous, limite avare, j'achète rarement des cadeaux aux autres - mais j'attend pas non plus qu'on m'en offre, je pratique la maxime "on est jamais si bien servi que par soi-même" - je refais l'ensemble de mes comptes pour l'ensemble du mois à chaque dépense au dessus de dix euros, et sans le solliciter non plus, je ne me fais jamais prier quand on me propose de m'inviter.

Bonus : Vous n'imaginez même pas toutes les horreurs que j'ai déjà pu raconter sur vous :)

Sur ces bonnes paroles, je transmet ce questionnaire à, hm, qui ne l'a pas déjà fait... Disons, Abie, Solveig, Sophie, Chat fou, et Iok, pour voir si ça le réveille.

mardi 30 janvier 2007

So spread your wings and fly, butterfly

Je ne sais pas si mon matérialisme me sauvera ou me perdra, mais je n'arrive pas à imaginer autre chose au delà de. Je ne peux pas lui écrire quelques mots sur un morceau de papier, ça n'a pas de sens pour moi. Par contre, l'incompréhension, ne pas pouvoir seulement envisager la souffrance nécessaire à faire ce choix, celui d'attenter à sa propre vie. Et puis cet horrible paradoxe, la vie doit continuer, la vie continue effectivement et on peut le soir-même boire des chocolats chauds en riant de nos propos graveleux, et pourtant comment le monde peut-il continuer à tourner quand une vie se termine à vingt-deux ans à peine ? Je sais, ça arrive tous le temps, et je réalise à quel point je vis aux pays des bisounours. Juste cette fois, il y a douze ans, fait divers, journalisme obscène, cette mère en pleurs sur le cercueil, quatorze ans à peine. A nouveau, je regarde de loin, les yeux secs quand la promo s'épanche, plutôt choc et sidération, et cette foutue "cellule de crise" qui m'a minée plus qu'autre chose. Je ne l'ai pas réellement connu - mais qui, finalement ? - j'ai déjà accepté, par un autre biais, le fait qu'il n'y aurait de toute façon rien eu à faire, alors encore moins par moi. Pire que ce calme presque honteux, les doutes de la future thérapeute résultant de ce constat d'impuissance, les "est-ce que ?", les "à quoi bon ?"... Et maintenant, chacun à notre niveau, il nous faut reconstruire le réel avec un vide au creux des tripes, faire le deuil de ce qui ne sera pas.

vendredi 26 janvier 2007

Don't you know you'll never ever want to turn back ?

Je copie vilainement, mais \o/ :

Paris FR (Charles de Gaulle) -> Bangkok TH (Suvarnabhumi International)
Départ : Thu 14 Jun 13:30
Arrivée : Fri 15 Jun 06:30

Bangkok TH (Suvarnabhumi International) -> Hanoi VN (Noibai)
Départ : Thu 28 Jun 07:50
Arrivée : Thu 28 Jun 08:35

Hanoi VN (Noibai) -> Bangkok TH (Suvarnabhumi International)
Départ : Mon 13 Aug 20:35
Arrivée : Mon 13 Aug 22:05

Bangkok TH (Suvarnabhumi International) -> Paris FR (Charles de Gaulle)
Départ : Tue 14 Aug 00:05
Arrivée : Tue 14 Aug 06:45

Je me prend la réalité en pleine gueule, et ça fait beaucoup de bien, passeport visa vaccins itinéraires, j'ai la tête qui tourne, mais \o/ dans cinq mois je suis là-bas !

dimanche 7 janvier 2007

Playmobil, en avant les histoires !

Sur un chantier, il faut une toilette mobile. On arrive à la déplacer facilement à l'aide de la grue. Ce coffret Playmobil plonge les enfants dans l'univers des ouvriers de chantier. D'une très grande finition, le niveau de détail tres poussé des ouvriers, de la cabine de toilette et de l'equipement va fortement stimuler l'imagination des enfants.
(source)


Edit : Le lien de cause à effet avec le post précédent n'a pas été prémédité.

jeudi 4 janvier 2007

Parcimonie et tempérance




Message personnel : Non maman, je n'ai pas ENCORE fauté.
Note temporaire : Le post suivant a été antidaté au 24/12, par la force des choses.

Est-ce que j'ai l'air d'aller bien ?
Tu comprends rien...
On dit qu'on récolte ce qu'on sème,
Moi je voudrais juste qu'on s'aime.

Thérèse - L'invitation

mercredi 3 janvier 2007

J'existe, je me suis rencontrée


La perfection, ce n'est pas quand il n'y a plus rien à ajouter, c'est quand il n'y a plus rien à retrancher. (Antoine de St-Exupery)

Lue deux fois depuis début 2007 (une fois par jour, donc) dans Civ4 et chez Guillermito, et je ne crois plus au Hasard, vu que c'est moi. Alors je note, je comprendrai en temps voulu. D'ici là, je vais essayer de me débarasser de cette vilaine impression d'avoir une bombe à retardement en lieu et place du cerveau - speaking is NOT communication - ça me fera passer peut-être de meilleurs réveillons.
Le réveillon, parlons-en, non plutôt n'en parlons pas, je ne suis pas rentrée chez moi à pied ça fait vingt-cinq kilomètres enfin voyons, mais je sais pas la musique les boissons peut-être trop de gens finalement, toujours envie d'être ailleurs, là maintenant je google cette phrase mollement et je retombe chez Guillermito mon mentor mon Dieu, la boucle reboucle, je suis toute perplexifiée.

L'équilibre, c'est la mort.

Sinon je m'habille en fille, et j'ai des fourmis dans les orteils quand je me lève le matin, je m'interroge, est-ce que c'est normal quand on porte des talons huit heures par jour après vingt-cinq ans de semelles plates - à défaut d'équitables - ou est-ce qu'il va falloir amputer, une psychomotricienne sans pieds ça marche vachement moins bien, non ? Et vous serez heureux d'apprendre qu'Aieia est de meilleure humeur, m'a-t-elle dit, ça doit être ses nouvelles oreilles, mais elle persiste à me manger mes commissions.
Point de vue résolutions, la grande lubie de l'année - mais j'espère transformer l'essai, parce que merde, pour une fois que j'ai une toquade utile - c'est de me mettre à la couture. Les fautives ce sont Eolune et Bambou qui m'ont fait me dire qu'on pouvait faire des trucs jolis sans avoir quinze ans de pratique derrière soi, et l'idée d'en parler à un maximum de gens, c'est pour me retrouver au pied du mur et m'y mettre vraiment, sinon je vais procrastiner pendant des siècles.

Rien avant, rien de plus.

Warning: mysql_query(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 170

Warning: mysql_error(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 227

Warning: mysql_errno(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 228