samedi 28 juin 2008

Carnet de vie

Juste un petit post (il me faudrait un système de minilog comme chez Peerou) pour dire que tokyomegaplex se lance dans le carnet scanné, et même si l'idée n'est pas neuve - je me souviens aussi que Ohill avait fait un blog à base de scans d'écrits sur des supports divers (coins de feuilles, sous-bocks, sacs froissés, etc.) - son traitement par le sieur Quentin vaut sans nul doute la peine d'y aller et d'y retourner.

Blogs blogs blogs

Je procrastine sans aucun doute, je ferais bien mieux d'amorcer sérieusement les recherches bibliographiques pour mon mémoire. Ceci dit, l'envie de poster sur mon blog qui s'essouffle, je trouve que ça serait dommage de la museler. Alors je mets Tonight, Tonight des Smashing Pumpkins et j'essaye de retrouver comment on enchaine les idées pour faire des textes à peu près cohérents. C'est pas facile pour moi de recommencer à aligner simplement les mots comme je le faisais il y a quelques années, parce que j'ai l'impression d'avoir une obligation de qualité et de contenu envers les gens qui me lisent. Pourtant, je sais qu'on est entre amis ici, maintenant que je suis bien fondue dans la masse, et surtout, je vois bien que j'apprécie toujours autant les petites tranches de vie, même si j'aime aussi certains blogs proposant un contenu plus ciblé et construit.

Tant qu'on en est à parler de blogs, je voulais dire que j'avais un peu déploré et beaucoup rigolé ces derniers temps lors de grands débats sur les blogs et leur "monétisation" (oups, j'ai dit un gros mot) que certains de mes potes ont eu la gentillesse (ahah) de m'indiquer. A noter, le concept de "paupérisation des blogs" exposé par lavieenrouge, à mon avis le point culminant du n'importe quoi dans cette grande mascarade.

Ceci étant posé, j'ai beau reconnaître un fort potentiel comique à des sites comme Le Journal du Blog, j'ai beau trouver un plaisir narcissico-élitiste à me compter parmi les dino-blogueurs, mon avis sur la question est essentiellement que je m'en fous. Je n'aime pas lire des "billets sponsorisés", ça peut justifier que j'arrête de lire quelqu'un - enfin, bizarrement, les plumes que je trouve les plus brillantes n'ont pas cédé à cette mode - mais je n'ai pas envie de polémiquer. Vous voulez faire du fric avec votre blog ? Grand bien vous fasse, vous avez même raison, profitez-en tant que ça dure. Mais moi, je vais plutôt aller me chercher un vrai boulot, et conserver ce lieu comme un espace d'expression où je peux mal écrire, raconter des conneries, ne rien poster pendant des mois. Et ne pas me demander ce que va en penser Ma Régie.

Au milieu de tout ce bazar, il reste heureusement un gros gros paquet de blogueurs qui persistent à écrire pour la beauté du geste et le plaisir de communiquer. Je faisait plus haut un lien vers Elise Titane, que je considère comme un blog de qualité. Je viens de le découvrir via Eolune, j'y ai passé une heure et demi, j'y retournerai sûrement. Pourtant, je ne suis pas du tout dans le "coeur de cible" : ses écrits, qu'elle a d'ailleurs tout rassemblé dans un sommaire fort pratique (comme quoi il y a des bons conseils sur le Journal du Blog, même s'ils disent plein de gros mots comme "référencement", "nombre de pages vues", "taux de rebond"), semblent plus particulièrement destinés aux aspirants professeurs des écoles, et j'ai autant de pédagogie qu'un ornythorinque lobotomisée, alors m'imaginer enseigner quoi que ce soit à une classe... Et pourtant ça fonctionne, j'ai envie de suivre ses boires et déboires d'instit'. Pas question de référencement ou de marketing, sur ce petit coin de net, juste le plaisir du partage d'informations sur un métier que l'auteur aime exercer, sans chercher à toucher le plus grand nombre ni à faire de l'argent - ses textes sont sous licence Creative Commons.

Vous savez quoi ? J'aime bien ça, en fait, parler de ces gens plus inspirés que moi. En attendant mon sioupaire blog qui tue sur la psychomotricité, et au milieu des photos et des tranches de vie (oui je ne désespère pas de m'y remettre), je vais peut-être bien me mettre à vous causer de ces blogs que j'aime et qui mériteraient à mon avis d'être plus connus. Stay tuned, toussa, vous connaissez la chanson.

vendredi 20 juin 2008

Louise de Ville


Louise de Ville

Son MySpace

Bon, vous l'avez probablement tous déjà vue sur mon Flickr, mais j'arrive pas à me motiver assez pour finir mes trois posts en draft - j'y parle de jeux vidéo (mais si ça compte) de cinéma et d'objectifs pour mon petit reflex adoré, mes manies du moment - d'autant plus que désormais je travaille (oui monsieur) pour gagner ma croute moi-même (comment ça c'est pas trop tôt ?) et que on se rend pas bien compte quand on est étudiant, mais ça bouffe un temps monstrueux de travailler, genre une huitaine d'heures par jour environ, sans compter le transport, et puis après je dors. Truc de fou.

vendredi 6 juin 2008

Seven Songs

J'ai été désignée par Ute, et ça tombe bien, je voulais parler de musique. Ca me fait aussi penser qu'il va falloir que je mette à jour mon DotClear, même si ça implique de retaguer 300 posts à la main, parce que ça devient frustrant cette mono-catégorie forcée...

List seven songs you are into right now. No matter what the genre, whether they have words, or even if they’re not any good, but they must be songs you’re really enjoying now, shaping your spring. Post these instructions in your blog along with your 7 songs. Then tag 7 other people to see what they’re listening to.

Ladytron - Destroy Everything You Touch / International Dateline
J'ai réentendu la première dans une scène de Smiley Face (un bon film sorti le 16 janvier de cette année et passé assez inapercu) et je me suis dit que merde, en fait c'est chouette, Ladytron. J'enchaine toujours les deux morceaux - alors qu'ils n'ont pas grand chose à voir - généralement sans écouter le reste de l'album (ce qui est un tort, soit dit en passant).

Ratatat - Shiller
Parfois, dans la playlist du sieur fsens, il y a des morceaux qui m'interpellent plus particulièrement. Shiller est de ceux-là. Pour une raison qui m'échappe, il m'évoque une espèce de jungle luxuriante (type Jurassique) sous la pluie, dans une espèce d'ambiance crépusculaire déprimante. A un moment, il y a même des insectes, et puis tout est foutu en l'air par les bruits de pistolets laser à la fin. Le reste de l'album est moins bien, sinon. Dommage.

MilK & Fruit Juice - Buried at home
Le morceau qui a accompagné mes révisions, pour des raisons identificatoires. Et parce que le monsieur est doué aussi, quand même.

Koop - Koop Island Blues
C'est simple, je fais écouter ce morceau à tout le monde, parce que je suis persuadée que tout le monde aime. Jusqu'ici, ça a marché.

Les Wriggles - Tant pis ! / Désolé Mémé
J'avais un peu zappé l'existence du groupe ces dernières années, j'ai découvert qu'ils avaient sorti deux albums dans l'intervalle (ah oui, quand même). Et les deux morceaux sur lesquels j'ai accroché pour le moment, allez comprendre pourquoi, parlent de vieux et de vieillesse. Faut croire qu'il m'est resté quelque chose de mes deux stages en gériatrie.

Et je le refile à qui en veut - oui j'ai décidé que j'arrêtais de transmettre les memes, sauf cas particulier. Je sais jamais qui choisir et la plupart des gens ne les reprennent pas.

Warning: mysql_query(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 170

Warning: mysql_error(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 227

Warning: mysql_errno(): 6 is not a valid MySQL-Link resource in /home/nacara/nacara.net/weblog/inc/classes/class.mysql.php on line 228